Fédération
          des Écoles de Musique
             des Hauts Gardons
               







48110 Sainte Croix Vallée Française                  tel : 04 66 31 44 53 et 07 52 07 05 52
Maison de la Communauté                               mail : fedeecolemusique@wanadoo.fr

Fédération des Écoles de Musique

des Hauts Gardons de Lozère le 31 mars 2021

 

Assemblée Générale

Le lundi 29 mars 2021 à 11 h / SAINT GERMAIN DE CALBERTE

Salle polyvalente.

 

A SAINT GERMAIN DE CALBERTE

 

Présents : Jean Louis ALLAKI, Nathalie ANTHONY, Charlotte BAUDRY, Cathy BAULES, Danielle BÜLHER, Alix DE MASSY, Malick DIAKITE, Ségolène CAVELIER, Christiane GASTOU, David FLAYOL, Babeth MERIC, Hervé MOREL, Véronique NUNGE, Yolande PILLET, Evelyne Saint Martin.

Excusés : Serge AMIR, Frédéric ANTHOUARD, Fabrice JULLIAN, Sophie GAUTIER, Alain MARGNOUX, Nadou NORY, Béatrice PELLETIER, Gaby SECKEL, Anne TIXIER, Jürgen WINTER.

Procuration : Serge AMIR et Béatrice PELLETIER à Mr Jean LOUIS ALLAKI


 

  • Rapport d’activité.

Effectifs
 

       La Music’ole, effectif : 19 élèves, 6 enfant et 13 adultes

                    secteur de Saint-Germain-de-Calberte, Présidente : Elisabeth MERIC
     L’Esperluette, effectif : 27 élèves, 21 enfants, 6 adultes                                                     secteur du Collet-de-Dèze, Président : Catherine FONTANA
TOTAL VALLÉE LONGUE et CALBERTOIS : 27 enfants, 19 adultes > 46 élèves

 
L’Atelier Musical, effectif : 46 élèves, 23 enfants et 23 adultes                                     secteur de Sainte-Croix-Vallée-Française, Présidente : Catherine BAULES

   L’Arche Musicale, effectif : 35 élèves, 15 enfants et 20 adultes                                    Secteur de Moissac et Saint-Etienne-Vallée-Française, Présidente : Charlotte BAUDRY
TOTAL VALLÉE FRANCAISE : 38 enfants, 43 adultes > 81 élèves

 

Total général des quatre associations :

65 enfants et 62 adultes soit 127 adhérents

Quelques adultes et enfants suivent plusieurs cours ou ateliers

 

Les pratiques musicales

 

Cours particuliers :

piano (4 professeurs sur le secteur), batterie (2 professeurs) guitare (2professeurs), violon, accordéon, clarinette.

 

Cours collectifs :

Éveil, atelier jazz, atelier musique actuelle. Pratiques liées au chant chorale : 2 chorales, 1 harmonie vocale.

 

Les enfants :

65 enfants de 4 à 18 ans avec un pique des inscriptions pour les 7 /11 ans.

Une grande majorité es enfants sont inscrits en cours particuliers, sauf ceux qui font de l’éveil musical.

Plusieurs enfants suivent des cours particuliers ainsi qu’une pratique collective.

L’instrument phare reste le piano, vient ensuite la batterie et la guitare, puis le violon.

 

Les adultes :

17 adultes suivent des cours individuels de pratique instrumentale, les autres sont répartis dans les différentes chorales et ateliers « musique ». La fédération essaie de proposer une offre musicale variée aux adultes sur le territoire. Beaucoup de seniors profitent de cette offre.

 

870 heures de cours ont été données sur les 1350 prévues ( fermeture dernier trimestre)

 

L’équipe des salariés

13 professeurs avec une nouvelle embauche d’une professeure de Clarinette, accordéon et piano.

Le groupe d’harmonie vocale qui fonctionne en autogestion.

Un poste au secrétariat à mi-temps

 

Les prestations de la Fédération

Les interventions en milieu scolaire et périscolaire :

Parallèlement, nous sommes fréquemment sollicités par des établissements scolaires et d’autres structures pour faire des interventions musicales – en éveil musical et en chant essentiellement. Ces interventions touchent un nombre important d’enfants. Elles permettent d’avoir une entrée musicale « démocratique » car elles concernent tous les élèves de la maternelle au collège. Les enfants bénéficient ainsi d’une initiation à la musique en groupe, avec des intervenants qualifiés.

123 enfants du territoire de la Communauté de Communes des Cévennes au Mont Lozère

 

Nous avons effectué cette année 76 heures d’interventions, sur les 170 prévues (voir COVID).

 

Année bouleversée confinement / arrêt des cours pendant un trimestre

COVID 19

La fédération a du stopper brutalement toutes les activités mi-mars 2020 jusqu’à la fin de l’année scolaire (salles, protocole sanitaire, décrochage des élèves…). Moment difficile pour toute l’équipe.

-Le bureau a décidé de dédommager les élèves pour ce trimestre sans cours.

- Une demande à été faite pour que les professeurs puissent bénéficier de l’activité partielle, le bureau décide de maintenir leur salaire à 100 % .

-Des cours ont été donnés en visioconférence quand c’était possible pour les professeurs et les élèves.

 

Conséquences

Annulation d’un trimestre de cours avec décrochage de certains élèves.

Annulation avec un grand regret de la fête prévue le 28 mars 2020, des auditions de fin d’année, et de nos projets musique.

Annulation d’environ 100 heures d’interventions dans les différents établissements du territoire.

 

De nombreuses familles ont renoncé entièrement ou partiellement à ce remboursement pour un montant de 2 398 €. Nous tenons à les remercier vivement pour leur soutien qui nous a aidé à franchir cette période déliacte.

 
  • Bilan financier 2019/2020.

Exercice comptable du 1er octobre au 30 septembre, récupération des documents comptable en date du 18 février 2021

 

Pré bilan avant rapprochement bancaire

Dépenses 78 201 €

Recettes 73 430 €

Résultat 2019/2020 - 4 771 €

 
  • Voir annexe bilan et explication résultat avec les potes de dépenses et recettes et un point trésorerie.

 

Déficit dû au retard du versement d’une partie de la subvention « part enfant » de la Communauté de communes des Cévennes au Mont Lozère 2020. Si cette subvention avait été versée dans les temps nous serions avec un résultat positif d’environ 300 €.

En trésorerie nous avons pu tenir cette situation grâce au versement anticipé, au mois de mai, du solde de la subvention 2020 du département solde versé normalement au mois de novembre.

 

Financièrement nous avons réussi à finir l’année sans trop de dégâts, cela grâce aux adhérents qui ont renoncés à être remboursés pour le 3ème trimestre pour un montant de 2 400 €, encore merci pour ce soutien et avec l’aide de l’état dans la cadre de l’activité partielle pour un montant de 5 650 €, pour les mois de mars, avril et mai cette indemnité correspond à 70 % du salaire. Ces deux sommes ont permis de couvrir le manque à gagner dû à la crise du COVID.


 

Dépenses

Moyenne 6 517 € par mois.

Le premier poste des dépenses est celui des salaires et des charges du personnel (professeurs et secrétaire) : 85 % des dépenses globales. Le deuxième poste important est celui des frais déplacements : 5 % des dépenses globales. Les 11 % des dépenses du budget global restantes sont des charges structurelles fixes, téléphone, fournitures, assurances, comptable, logiciel, etc.

L’achat de masque, gel et désinfectant a fait augmenter le poste fourniture.

Le changement de génération de logiciel de paie a apporté un surcoût de dépenses sur ce poste.

 

Recettes

Recettes propres

Familles : Cette année nous avons perçu 20 707 € de recettes sur le poste inscriptions provenant des familles, plusieurs impayés sont à déplorer.

Par rapport à la période d’arrêt des cours, nous avons remboursé la somme de 1 325 € aux familles, et nous n’avons pas encaissé des chèques en attente pour un montant de 4 085 €, soit une perte pour le trimestre de 5 410 €


 

Recettes des interventions diverses

Facturation de la fédération pour les 76 heures d'interventions scolaires, extra-scolaires et 31 heures dans un centre foyer handicapés : 4 249. Ces interventions sont facturées 35 € de l’heure, nous ne pouvons facturer plus aux établissements demandeurs qui ne pourraient payer au-delà. Cette somme de 35 € ne prend pas compte du coût réel de l’heure. Pour compenser, nous mettons en face des subventions du département.

La fête, annulation de la fête cette année, manque cette recette qui rapporte environ 600 € par an.

Subventions

Département : 34 000 €, cette subvention de fonctionnement aide aussi à équilibrer le poste des interventions en milieu scolaire et péri-scolaire. Au mois de mai le département a versé la solde de la subvention 2020, ce versement anticipé a permis de nous maintenir à flot en trésorerie. Communauté de communes : 65 enfants (demande de 113,50 €/enfant), soit un total de 7 378 € € et 66 adultes (demande de 58,50 €/adulte), soit un total de 3 861 €.
Total de l'aide demandée à la Communauté de Communes :
11 238 € État : DDCSPP un dossier de demande de subventions à été fait, l’État nous a attribué la somme de
1 200 €.

Nous tenons à remercier tous nos partenaires sans qui nous ne pourrions fonctionner. Nous remercions aussi la Communauté de Communes qui héberge le secrétariat et les communes qui ouvrent leur salles aux cours de musique.


 

Bilan moral et financier approuvé à l’unanimité

  • Le bureau.

 

Mme Christine BUSSIERE a fait part au bureau de sa démission au poste de trésorière.

Mme Charlotte BAUDRY fait part de sa démission au poste de Présidente.

Mme Cathy BAULES se présente pour le poste de présidente, poste qu’elle a déjà assumé pendant quelques années.

Mr David FLAYOL se présente pour le poste de trésorier.

 

Élection du bureau voté à l’unanimité

Présidente : Cathy BAULES

Trésorier : Mr Davide FLAYOL

Secrétaire : Mme Gaby SECKEL reste en poste

Un grand merci à Charlotte BAUDRY pour son implication active au poste de présidente depuis plus de deux ans, et à Christine Bussière qui attendait un relais depuis quelques années.

Merci aussi à Cathy BAULES qui reprend le poste de présidente et bienvenue à David FLAYOL qui fait son entrée dans l’équipe de la « fédé ».

A noter

L’atelier Musical et l’Arche musicale fonctionnent depuis quelques années en bureau très restreint, et rencontrent toujours la même difficulté pour trouver des personnes qui s’impliquent.

Le constat est le même : nous manquons de sang neuf chaque fois qu’un membre du bureau présente sa démission, c’est difficile de trouver un remplaçant, avons-nous des solutions à apporter ?

Mme Véronique NUNGE fait part de l’expérience d’autres associations qui sont passées sous la forme d’association collégiale (association ne comportant pas de dirigeants), les adhérents sont moins bloqués pour rejoindre un bureau puisque les responsabilités sont partagées. A réfléchir !

 
  • Rentrée 2020/2021 – Crise COVID.

 

Effectifs après la rentrée 2020/2021, début novembre 2020



La Music’ole, effectif : 24 élèves, 10 enfants et 15 adultes

secteur de Saint-Germain-de-Calberte, Présidente : Elisabeth MERIC                        L’Esperluette, effectif : 29 élèves, 22 enfants, 9 adultes secteur du Collet-de-Dèze, Président : Catherine FONTANA TOTAL VALLÉE LONGUE et CALBERTOIS : 32 enfants, 24 adultes > 53 élèves

 

L’Atelier Musical, effectif : 38 élèves, 22 enfants et 17 adultes

secteur de Sainte-Croix-Vallée-Française, Présidente : Catherine BAULES                            L’Arche Musicale, effectif : 31 élèves, 12 enfants et 19 adultes

secteur de Moissac et Saint-Etienne-Vallée-Française, Présidente : Charlotte BAUDRY TOTAL VALLÉE FRANCAISE : 34 enfants, 36 adultes > 69 élèves

 

Total général des quatre associations avant interruption COVID : 66 enfants et 72 adultes soit 138 adhérents ( certains sont inscrits à plusieurs cours). Il y avait à ce moment encore des projets d’inscriptions enfants et adultes.

 

l’interruption des cours au mois de novembre, l’arrêt des cours adultes en groupe ont changé le nombre d’élèves en cours d’année

 

Point fin mars qui correspond à l’effectif réel pour cette année : 62 enfants et 24 adultes cours particuliers visio / moins 4 enfants et moins 48 adultes sur les cours collectifs par rapport à la rentrée.

Voir plus bas impact financier.

 

57 enfants et 24 adultes soit 86 adhérents en mars

 

14 Professeurs / La même équipe avec un nouveau professeur de guitare et chant, Nicolas Alteirac (guitare et musique en groupe) est en contrat CDD pour trois mois.

Une demande est faite auprès des professeurs : faire un point régulier élèves/ planning avec la grille envoyée par mail fin du 1er trimestre, renseignement avec les dates des cours, les lieux etc.….. important pour les déplacements, les fiches de paie et le listing des inscriptions, et la gestion des impayés.

Pratiques musicales

Cours particuliers dans l’ordre des demandes :

piano (4 professeurs sur le secteur), guitare (3 professeurs),batterie (2 professeurs), accordéon, violon,, clarinette et ouverture à la rentrée de cours particuliers de chant.

Cours collectifs à l’arrêt de puis début novembre :

Éveil, atelier jazz, atelier musique actuelle. Pratiques liées au chant chorale : 2 chorales, 1 harmonie vocale.

 

Estimation perte adhérents et financière COVID :

Au niveau des inscriptions, la rentrée 2020/2021 était très bien partie surtout pour les demandes de cours adultes. Nous constatons un décrochage chez les enfants et quelques arrêts de cours adultes en cours d’année. Concernant l’arrêt des pratiques musicales en groupe nous avons peur des conséquences suivantes : le projet de développement des pratiques en groupe est suspendu et crainte d’un fort décrochage lors de la rentrée prochaine.

Calcul par rapport à l’arrêt et aux abandons de cours depuis le début de l’année et l’arrêt des cours (COVID) , l’estimation financière tourne autour de 10 000 € de manque à gagner pour l’année.

Problème : L’arrêt des cours collectifs nous permettent d’équilibrer notre budget grâce aux frais d’inscription et aux subventions par adhérent, ces cours sont bénéficiaires financièrement, ils nous permettent de proposer des tarifs préférentiels pour les autres cours notamment pour les enfants. Par rapport aux coût salariaux, la totalité des heures payées aux professeurs ne représente au total que 100 heures en moins en salaire. L’arrêt des ces cours ne fait pas baisser d’une manière significative la masse des heures de cours.

Question sur les séances de chorales et de batucada qui ont été donnés au mois de septembre octobre 2020 et arrêtées depuis novembre. Pour les inscrits qui n’ont eu que deux ou trois séances, annule t-on les encaissements ? En sachant que pour l’année passée, le dernier trimestre n’a pas été remboursé pour la plupart d’entre.

Il a été décidé de demander aux personnes qui se sont inscrites de participer aux frais en payant les 15 € d’adhésion, et ceux qui veulent soutenir un peu plus peuvent le faire bien sur.

Problème des impayés, beaucoup d’impayés sont encore à déplorer, l’arrêt et la reprise des cours n’ont pas facilité les choses.

Vie de la fédération

Pas de fête cette année, auditions et participation à des événements de villages très compromis.

Mais une envie très forte de faire des petites auditions en extérieur, des petits moments musicaux, si la conjoncture le permet. Nous pensons qu’il faut, si possible, sortir, jouer, chanter et partager la musique avec le public, pour redonner l’envie de pratiquer et montrer que la fédé est toujours là ! Si c’est possible cela se fera sous le couvert de la fédération.

Si la situation s’améliore à la fin du printemps et pendant l’été, pour les professeurs qui en ont envie et qui le peuvent, il est envisagé d’organiser des petites sessions musicales sous forme de stage portés par la fédération, en partenariat avec d’autres associations locales (foyer rural…...)

  • Budget prévisionnel 2020/2021.

 

A l’origine il était de 91 969 € pour 150 adhérents (soit une moyenne de 613 € par adhérent et 67, 62 € h)

revu à la baisse de 82 338 € (moins 9 631 €)

  • Voir annexe, budget prévisionnel

Les demandes de subventions 2021

  • État FDVA demande de 2 000 / en sachent qu’ils n’attribuent pas plus de 1200 € chaque année !

  • Département 34 000 €/ demande en cours, subvention qui n’est pas attribuée sur la base des effectifs

  • Communauté de Communes / demande initiale sur 75 adultes = 4 387 € et 75 enfants = 8 512 € soit au total 12 899 €

Réactualisation des effectifs après interruption COVID, nous partons sur : 24 adultes x 58,50 = 1 404 € 57 enfants x 113,50 € = 6 470 € soit au total 7 874 € (moins 5 025 €)


 

Demandes exceptionnelles COVID pour nous aider à passer ce cap difficile :

Département : 3 000 € dossier fait le 8 mars

Communauté de Communes : 2 000 € à proposer à la communauté de communes.

Point trésorerie

Au 1er octobre 2020 = 27 331,79 ; fin mars 2021 = 14 890 €

Produit à venir : inscriptions 3 877 € / chèques en attente 2 210 € / acompte département 9 639 € =

30 616 € / 6 600 € (moyenne dépense mensuelle) = 4 1/2 mois de fonctionnement , nous devons tenir 6 mois encore !!!! Si nous n’avons pas d’aide exceptionnelle nous risquons de finir l’année dans le rouge .

 

Un Rendez vous est convenu avec la Communauté de communes pour expliquer les problèmes de trésorerie suite à la COVID mais aussi pour présenter la fédération aux nouveaux élus et proposer un planning pour le versement des subventions. Ce sera le mercredi 5 mai en visio.

Budget voté à l’unanimité


 

  • Questions diverses.

Malick DIAKITE, intervenant musique (DUMI), guitare et ukulélé, qui réside à St Étienne-Vallée-Française présente ses compétences musicales à la fédération. Il propose d’animer des ateliers musique/ « lutherie amateur » et peut donner des cours s’il y a des demandes. La fédération est intéressée par sa démarche et est prête à l’aider dans ses projet.

Mme Alix de Massy nous fait par de la lettre adressée aux élus locaux pour soutenir l’action qui est faite au théâtre de Mende. Occupation du théâtre en soutien à la culture en général et sur le territoire de la Lozère en particulier. La Fédération déplore elle aussi l’attitude du gouvernement par rapport au secteur culturel en cette période particulière. Elle décide de soutenir cette action et cosigne cette lettre adressée aux élus du territoire.

Pour plus de renseignements : on-rouvre-48.fr






 

COMPTE-RENDUS REUNIONS FEDE
 

PAGE EN COURS DE MISE À JOUR


 
 
 



Créer un site
Créer un site